logo librairie

CONNEXION



Mot de passe oublié?
Inscription
image mon panier
image TangenteMag

image Tangente Education
image Jouer Bridge
image logo Club Tangente


POLE
Tangente

6,80 €

Tangente n°182 - Les mystères cachés des probas et des stats

Collectif Tangente

Présentation

Bénéficiez des frais de port à 0€ en utilisant le code TG182 pour recalculer votre panier.
Offre valable jusqu'au 23 mai 2018 pour une expédition en lettre simple en France métropolitaine. Parution prévue le 22 mai




Les dessous des probas et des stats
Les élèves le savent bien : appréhender les probabilités et les statistiques exige souvent un temps d’adaptation. Qui n’a jamais confondu corrélation et causalité ? Le hasard étant par nature imprévisible, comment espérer y bâtir des certitudes ? Plus étonnant encore : comment créer des modèles sur des phénomènes imprédictibles ?
Notre intuition étant mise à rude épreuve, les paradoxes s’enchaînent gaiement, ce que l’univers du divertissement (casinos, jeux de société, médias, jeux de cartes ou de hasard...) a su mettre à profit. Mais dompter un tant soit peu le hasard apporte de puissants outils dans un monde où tout est connecté : choix des internautes, réservations en ligne, détection de courriers électroniques non sollicités font appel à un théorème découvert voici trois cents ans par un théologien anglais du nom de Thomas Bayes.

Le théorème de Bayes... star de l’Internet ! — Le jeu de cartes qui défie l’intuition — Quand l’espérance mathématique se fait paradoxale — Les portes piégées de Monty Hall — Le très délicat principe d’indifférence — Les excès de la corrélation — Statistiques : méfiez-vous des fluctuations !

Les maths dans la grande guerre
Les mathématiques ont joué, du début à la fin, un rôle significatif dans ce conflit des plus meurtriers que fut la Grande Guerre. Ainsi, le mathématicien Paul Painlevé s’est impliqué pour développer l’aviation et organiser la recherche opérationnelle qui a permis de mener au mieux la guerre. Et c’est à la ténacité d’un cryptanalyste de génie, Georges-Jean Painvin, que l’on doit le décryptement du télégramme clé qui conduira les Alliés à la victoire !
Ce conflit, dont nombre de mathématiciens mobilisés ne sont pas revenus (René Gâteaux et André-Louis Cholesky en France, Eugenio Levi en Italie...) a également eu des conséquences très dommageables sur la coopération scientifique internationale.

La Grande Guerre et les mathématiques — André-Louis Cholesky, officier-savant — Le repérage de l’artillerie ennemie — Du décryptement du chiffre allemand à la victoire.

Et aussi...
Les toujours étonnantes curiosités de la série harmonique.
Blake et Mortimer : le professeur s'est mis aux maths.
Le Gömböc, cet obscur objet du désir géométrique
Tip top, la toupie tippe-top !